L'activité antibactérienne

L'intrigante activité anti-bactérienne

Fleurs de Manuka
Fleurs de Manuka

Le miel est naturellement perçu comme étant de la nourriture plus qu’un médicament, il fallut des années à Peter Molan pour promouvoir l’efficacité du miel de Manuka. Aujourd’hui, on explique cette activité anti bactériologique par le composant «Méthylglyoxal». Ce fut la découverte de scientifiques Allemands à Dresden en 2008.

 

La meilleure application possible consiste à appliquer le miel sur une blessure, coupure, brûlure, bouton ou même piqûre d’insecte avec un pansement. L’ingérer permet aussi de faire profiter l’intérieur de la bouche (traitement des aphtes) et la gorge (maux de gorges).

 

Cette molécule permet ainsi d’aseptiser une zone, sans être toxique pour le corps. L’application du miel de Manuka apporte de l'humidité (favorable à la reconstruction des tissus de la peau) et de l'acidité (empêchant les bactéries de pénétrer les zones sensibles).

 

De plus, l’activité non peroxydique se révèle plus stable et efficace que l’activité (classiquement) peroxydique et présente plus de potentiels d’application (crème, huile essentielle, savon d'un côté, ainsi que l'utilisation dans les hôpitaux de l'autre...).

 

Le miel de Manuka fut utilisé par exemple en Irak par l’entreprise créée par le Dr Molan (Medihoney Derma Sciences) et cela gratuitement. Un des grands avantages de cette solution est l’odeur agréable dégagée par le miel couvrant les profondes blessures.


Quels sont les différents indices d'activité ?

Plusieurs indices identifient le degré d’efficacité du miel de Manuka. L'idée en est venue à Peter Molan lorsqu’il prenait sa pause déjeuner dehors à Wellington et que le soleil Néo-Zélandais tapait sur son crâne. Quel rapport ? La crème solaire ! Chacune d’elle possède des indices de protection et cela est facilement applicable pour le miel de Manuka.

 

Les différentes échelles existantes sont soit des marques privées soit des indications libre de droit. En voici quelques exemples.

 

MGO (Methylglyoxal) : c'est le composant vu précédemment permettant l’activité anti-bactériologique. Cet indice exprime la quantité de Méthylglyoxal par kilogramme de miel. Par exemple un miel de Manuka possédant les caractéristiques de 200mg/kg sera représenté par MGO 200+.

 

NPA (Non-peroxide activity) : l’activité non peroxydique. Cette échelle se compare à un classique désinfectant phénolique. Plus l'activité est puissante pour détruire les bactéries plus le cercle d’inhibition autour du miel sera important. Une solution au phénol par exemple de 10 % équivaudra à un miel étiqueté NPA +10. Tout comme MGO, cette mesure est libre de droit. Plus d'informations ici.

 

UMF (Unique Manuka Factor) : c'est la plus répandue. Elle est due à une association Néo-Zélandaise ayant pour but de promouvoir le miel de Manuka localement et sur les marchés étrangers. A la base, ce fut l’échelle créée par Peter Molan. Les adhérents (apiculteurs) payent un droit d’entrée et possèdent la possibilité d’utiliser le logo UMF+. Il s’agit d’un gage de qualité pour le consommateur car l’institution est réputée sérieuse et teste régulièrement ses miels. L’échelle est appliquée de la même manière que le NPA (% de solution phénol).

 

IAA (Indice d’Activité Antibactérienne) : cette marque française créée par l'entreprise Comptoirs et Compagnies est utilisée pour leurs produits uniquement. Il semblerait que l’échelle utilisée soit similaire à NPA et UMF.

Une ruche en Nouvelle-Zélande
La transformation s'opère grâce à nos fascinantes abeilles

Équivalence des principaux indices

MGO NPA UMF® IAA®
83+ 5.6 5+ 5+
263+ 10 10+ 10+
354+ 12 12+ 12+
514+ 15 15+ 15+
692+ 18 18+ 18+
829+ 20 20+ 20+

 

Quels indices correspondent à vos besoins ?

Rien ne sert d'acheter un pot de miel de Manuka à très haute activité si vous souhaitez juste le déguster. Les effets antibactériens sont utiles principalement pour les applications externes (sur un pansement) et internes (bouche et gorge). Pour une utilisation thérapeutique économique achetez un miel à indice 15 ou plus (MGO 514+). En revanche, si vous souhaitez découvrir et goûter cette merveille des antipodes, n'importe quel indice suffit. Assurez-vous quand même de son origine car elle va déterminer sa qualité.