3 Miels Néo-Zélandais méconnus en France

Vous connaissez maintenant le miel de Manuka et Kanuka de Nouvelle-Zélande. Mais saviez-vous qu'il existe également plusieurs autres types complètement inconnus en France ? Ils proviennent, tout simplement, d'arbres natifs Néo-Zélandais. Aujourd'hui, nous découvrirons 3 miels exotiques très appréciés des autochtones et qui ferons, un jour, votre régal. Ils portent les curieux noms de miels Kamahi, Rata et Rewarewa.

Le miel Kamahi

Très commun en Nouvelle-Zélande (du milieu de l'île nord jusqu'au plus au sud de l'île du sud), l'arbre Kamahi pousse dans des environnements très variés allant des côtes océaniques jusque dans les montagnes enneigées. Ses fleurs blanches crémeuses sont érigées de pointes souples. La floraison se produit durant l'été.

 

Le miel de Kamahi est de couleur claire et possède un goût riche et fruité. Tout d'abord assez léger, il procure ensuite une complexe combinaison d'arrières saveurs fraîches pouvant s'apparenter à un léger goût de noix. Sa texture est plutôt solide mais reste facilement maniable à la cuillère.

Le miel Rata

Le Rata est une espèce végétale tout d'abord perçue comme étant un parasite. Elle est aussi appelée "plante Hémiépiphyte" car ses graines sont portées par les vents jusqu'à la cyme des arbres et poussent ensuite à l'intérieur des canopées. Les racines descendent jusqu'à finalement rencontrer la terre et s'y ancrer pour de bon. Contre toute attente, le Rata n'étouffe pas son hôte mais au contraire utilise son déclin naturel pour lui donner une nouvelle vie (photographie du milieu). Sa fleur profondément rouge fleurie de manière irrégulière et le miel est collecté depuis les arbres sauvages des rainforests de la côte ouest de l'île du sud.

 

Le miel de Rata est naturellement chargé en glucose et cristallise très rapidement. Sucré et délicat, il peut rappeler un léger goût proche du sel de mer (car les arbres y grandissent non loin). La texture est caractérisée lisse, proche du beurre et très aromatique. Le miel de Rata est très blanc lorsqu'il est pur.

Le miel Rewarewa

Aussi appelé chèvrefeuille en France, du haut de ses 25 mètres l'arbre Rewarewa pousse vite et haut surplombant souvent ses voisins dans les forêts. Sa fleur particulière est dotée de pointes rouges plus épaisses que le Rata. Elle attire aussi bien les abeilles que les oiseaux grâce à son nectar abondant et fleurie entre octobre et novembre (printemps).

 

Le miel Rewarewa quant à lui, ressemble physiquement au miel de Manuka et des études (en cours de réalisation) suggèrent qu'il aurait des propriétés thérapeutiques similaires. Avec sa robe sombre et ambrée, il apporte un goût puissant, profond et malté.

Disponibilité des miels Kamahi, Rata et Rewarewa en France

Pour le moment (février 2017), trouver une source d'approvisionnement pour ces miels spéciaux est compliqué en France. Le miel de Manuka a vu sa réputation s’accroître grâce à ses effets anti-bactériologiques reconnus. Cependant, ce n'est pas le cas de ses "cousins" qui n'ont pas eu cette chance (manque d'étude ou simplement absence d'effets curatifs).

 

Parce que notre entreprise, NZNG, produit et fournit du miel de Manuka en France, nous souhaitons (dans un futur proche) développer tous les autres miels originaires de Nouvelle-Zélande (Kanuka, Kamahi, Rata, Rewarewa...). Chacun d'eux offre une dégustation unique et exotique car ces goûts sont aussi formidables qu'inconnus. Attention ! Ces denrées disparaissent au contact des gourmands !


Un grand merci à Phil Bendle pour nous permettre d'utiliser ses photographies depuis son site : http://www.terrain.net.nz

Special thanks to Phil Bendle for letting us publishing his pictures from his website: http://www.terrain.net.nz

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Logo NZ Ngauranga Ltd

NZNG

Otago House, Dunedin,

New Zealand